Indécise…

Adjectif qualificatif du choix que l’être fait dans une société qui va vite, où l’insatisfaction n’a plus sa place et où le plaisir immédiat et absolu apparaît comme seul remède au bonheur.

Il règne là en « Maître », gommant ce que, jadis, nous appelions « Patience », « Recul » ou « Concession »…

L’indécise, explorant ainsi légitimement les moindre recoins de ce nouveau concept du bonheur, se voit finalement devenir une éternelle heureuse insatisfaite.

Paradoxal, non ?

Aussi paradoxal que de qualifier d’indécis celui qui finalement ne cesse de faire des choix.

Faudrait-il en fait ne rien vouloir plutôt que de ne pas savoir ce que l’on veut…?

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *